Blog, Blog

Qui sont Les Trois Ténors et où les voir à Rome?

Un peu d’histoire de la musique classique : Les Trois Ténors

 

Avant de parler du présent, il faut remonter dans le temps, si l’on veut savoir qui sont Les Trois Ténors. C’était le 7 juillet 1990, à la veille de la finale de la Coupe du monde, lorsque, dans le cadre splendide de Caracalla, trois des plus célèbres ténors de l’histoire de la musique classique se réunirent pour un concert sans précédent : sous la baguette de Zubin Mehta, les trois ténors José Carreras, Placido Domingo et Luciano Pavarotti donnèrent vie à un spectacle inoubliable. À partir de Giuseppe Verdi, en passant pour Meyerbeer jusqu’à l’air « Nessun dorma » de la Turandot de Puccini, vraiement un voyage à travers la magie de la musique ! Le concert des Trois Ténors est devenu l’album de musique classique le plus vendu au monde.

 

Qui sont Les Trois Ténors aujourd’hui ?

 

 

Rome est toujours le lieu du spectacle mais évidemment les protagonistes ont changé : Domenico Tegliafilo, un des élèves du Maestro Pavarotti (qui, entre autres performances, a chanté le 11 août 2011 à Manfredonia, dans le concert-hommage au Maestro, à la présence de Nicoletta Mantovani) ; Adriano Gentili, un ténor romain talentueux qui a joué des rôles prestigieux dans des opéras célèbres comme Le Barbier de Séville ; Andrea Pecci, ténor lyrique, diplômé au Conservatoire Santa Cecilia de Rome sous l’égide d’Emanuela Salucci. 

 

Bien sûr parmi les meilleurs spectacles à voir à Rome il y a le concert des Trois Ténors : avec l’orchestre I Virtuosi dell’Opera di Roma, dirigé par le maestro Adriano Melchiorre, Les Trois Ténors vous proposent quelques-uns des plus beaux et des plus célèbres airs d’opéra et en plus des succès inoubliables de la musique italienne – en bref Verdi et Puccini mais aussi Domenico Modugno et Andrea Bocelli. Alors le concert des trois ténors ne reproduit exactement celui de 1990 mais s’enrichit.

 

Où voir le concert des trois ténors ? Simple : à Rome

 

Comme déjà mentionné, Rome est la ville qui accueille le concert « Les Trois Ténors » mais encore une fois avec un petit changement : en effet on n’est plus à Caracalla mais dans l’église Saint-Paul-dans-les-Murs. Les concerts dans les églises ont deux qualités fondamentales : tout d’abord la beauté de l’endroit – on est dans une église (la première non-catholique après la « naissance » de l’Italie ) de la seconde moitié du XIXe siècle, qui abrite une mosaïque très particulière – L’Apocalypse selon Saint Jean – peuplée de personnages anachroniques, comme Lincoln ou Garibaldi ; ensuite, la plénitude du son qui se propage entre les murs avec toute sa force, remplissant les oreilles de l’auditeur.

 

Alors qui sont Les Trois Ténors ? D’après moi, je n’ai pas besoin d’en dire plus, venez profiter de la puissance du passé qui résonne dans l’avenir. Réservez dès maintenant votre place dans l’histoire !